Les conquêtes militaires de la Rome antique ont conduit la civilisation romaine à prendre le dessus sur le bassin de la Méditerranée. Cet empire a régné plus de 600 ans dans le monde. Cependant, Romulus Augustule abdique le 4 septembre 476, marquant ainsi la chute brusque de l’Empire Romain d’Occident. Quelles sont alors les causes de cet effondrement ?

Un empire à court d’argent

Rome fut fondée sur la base d’une économie assez importante qui lui a permis de marquer son apogée en 117 après Jésus-Christ. Ce vaste empire s’est étendu sur 1,5 million de kilomètres carrés et on y recensait 130 millions de personnes. Le commerce a été capital pour la survie de l’Empire. Rome a pu développer un grand réseau de systèmes de transport et de routes. Cela a facilité le transport des marchandises et des personnes. Hélas, ces déplacements de marchandises et d’humains coûtèrent beaucoup d’argent. L’Empire a cumulé ses dettes, conduisant l’État à demander de plus en plus de taxes à la population. La fin de cet Empire fait partie des faits marquants de l’histoire de l’humanité et si vous désirez en savoir plus à ce sujet, vous trouverez des renseignements complets via cette page.

Chute de l’Empire Romain : administration, économie ?

Voilà plusieurs décennies déjà que les populations barbares ont tout essayé pour faire plier l’Empire Romain. Cet empire fortement corrompu se caractérise par deux choses que sont :

  • Son économie faible ;
  • Ses impôts mal perçus.

Cet empire a vu le jour en -27 avant JC. Dès le IVᵉ siècle, il a été victime d’une instabilité impériale. Les empereurs fantoches défilent, le menant à sa perte. En 235, on marque un tournant de cet empire. Sévère est tué durant la campagne militaire contre les Alamans. L’armée choisi donc des empereurs venus se succéder sur une cinquantaine d’années. L’anarchie politique est au rendez-vous.

L’étendue de l’Empire Romain conduit à de grandes difficultés sur le plan administratif. En outre, les ennemis arrivent pour attaquer sur tous les fronts. Dès lors, les vandales ont conquis la Corse, l’Afrique du Nord et la Sardaigne. En Europe continentale, les Suèves et les Wisigoths gagnent du terrain.

Le déclin de Rome : un pouvoir autoritaire pour cause ?

On sait que Romulus Augustule manque de charisme et qu’il n’est pas capable de prendre des décisions importantes. Ses ancêtres trop autoritaires ont conduit Rome à son déclin. À cela s’ajoutent le sentiment de supériorité de l’armée romaine face aux armées barbares se trouvant aux frontières de l’Empire. Cette invasion des barbares termine le déclin de l’Empire Romain. Les Perses et les Parthes organisent les premières incursions au sein de l’Empire. Viennent ensuite les Germains de 235.

Si seulement, il y avait eu des liens d’entraide entre Constantinople et Rome vers la fin du Vᵉ siècle, Rome n’aurait jamais fini aux mains des barbares. Certes, l’empire romain d’Orient pour sa part est resté coupable de sa neutralité par rapport à son cousin d’Occident.